Vous avez passé les neuf derniers mois à faire grandir un être humain à l’intérieur de vous. C’est un processus incroyable, transformateur et impressionnant. Votre bébé a besoin de grandir, et les muscles de votre estomac s’étirent pour le permettre. Votre bébé doit sortir d’une manière ou d’une autre, alors vos hanches s’élargissent pour l’accueillir. Votre bébé a besoin d’être nourri, alors votre corps fabrique un placenta.

Tout cela est assez impressionnant. Les changements rapides de la grossesse ralentissent certainement après l’accouchement, et votre corps d’après bébé finira par retrouver sa normalité, mais pendant un certain temps, il y a encore quelques changements à venir.

Les changements physiques les plus constatés après l’accouchement

Les seins vont grossir

Vos seins seront plus gros que la normale, et même plus gros qu’ils ne l’étaient pendant la grossesse, très probablement. Après l’accouchement, vos hormones envoient un message à vos seins, indiquant qu’il est temps de commencer à produire du lait pour nourrir votre bébé.

Après deux ou trois jours, votre lait va monter et vos seins vont grossir et devenir très, très durs. Il est probable qu’ils vous gêneront, mais allaiter fréquemment votre bébé est le meilleur moyen de soulager la douleur. Cela permettra également à votre corps de commencer à réguler la quantité de lait qu’il produit. Les compresses froides peuvent également soulager l’inconfort des seins.

Le vagin est gonflé et meurtri

Si vous avez accouché par voie naturelle, votre vagin sera gonflé et meurtri pendant quelques jours jusqu’à une semaine après la naissance. Cela peut sembler un peu inhabituel mais c’est tout à fait normal. Vous pouvez utiliser des compresses froides pour aider à réduire l’inflammation. Portez des sous-vêtements et des serviettes hygiéniques biologiques si possible.

Allongez-vous plutôt que de vous asseoir pour réduire les ecchymoses et allongez-vous sur le côté plutôt que sur le dos pour soulager la pression. Vous trouverez peut-être plus confortable de vous asseoir sur un coussin que sur une chaise dure.

L’utérus se contracte

Au moment où le travail commence, votre utérus est 15 fois plus lourd qu’avant la grossesse. Et ce qui monte en taille doit redescendre. Votre utérus commencera à se contracter après l’accouchement, l’allaitement peut contribuer à accélérer le processus et parfois, cela peut être douloureux comme les douleurs des règles abondantes.

Utilisez des compresses chaudes pour atténuer l’inconfort. Si vous allaitez, les réserves de graisse supplémentaires que vous avez accumulées vous seront utiles pour nourrir votre bébé.

Des saignements

Vous aurez des saignements, que vous ayez eu un accouchement par voie vaginale ou par césarienne. Après l’accouchement, vous saignerez assez abondamment pendant environ une semaine. C’est la façon dont votre corps se débarrasse de la muqueuse de l’utérus et de tout excès de sang – en d’autres termes, c’est tout à fait normal.

Pendant la première semaine environ, les saignements seront fréquents et abondants, et de couleur rouge vif.

Prenez soin de votre plancher pelvien

Votre plancher pelvien peut avoir besoin d’une certaine attention. La grossesse et le travail exigent beaucoup de votre plancher pelvien. Vous remarquerez peut-être, après l’accouchement, que vous avez des fuites urinaires accidentelles. Il n’y a pas lieu d’en être gênée et des exercices réguliers du plancher pelvien vous aideront. Essayez de passer moins de temps debout et plus de temps assis ou même.

Le ventre aura l’air relâché

Votre ventre peut présenter des vergetures et aura l’air assez relâché pendant les deux premières semaines après la naissance, car il s’est beaucoup élargi pour accueillir le bébé. L’allaitement aide à resserrer cette peau relâchée et, au fur et à mesure que votre utérus se contracte, votre ventre reprend son aspect initial. Une alimentation saine vous aidera et, une fois que vous aurez obtenu l’accord de votre médecin, des exercices légers vous permettront de retrouver vos muscles.

Certaines femmes souffrent d’une affection courante appelée diastasis, qui consiste essentiellement en une fissure de la paroi abdominale. En savoir plus sur le diastasis et la façon de le corriger.

La perte du poids au cours de la première semaine

Votre poids va diminuer. Rien qu’au cours de la première semaine suivant l’accouchement, vous perdrez probablement entre deux et trois kilos d’eau. C’est le résultat d’une augmentation de la miction et de la transpiration.

Si vous allaitez, vous pouvez vous attendre à perdre encore plus de poids. L’allaitement brûle 300 à 500 calories supplémentaires par jour et, même si vous aurez probablement plus faim pour compenser l’énergie supplémentaire que vous brûlez, vous perdrez probablement du poids à cause de l’allaitement.

Les cheveux sont ternes

Vos cheveux peuvent perdre de leur éclat. L’un des effets secondaires biologiques les plus agréables de la grossesse est une chevelure plus épaisse et plus fournie. Mais en général, ce bonus ne dure que le temps de la grossesse elle-même, et vous risquez de voir vos cheveux tomber dans les mois qui suivent la naissance de votre bébé. Ne vous inquiétez pas, vous ne deviendrez pas chauve – l’éclaircissement finira par ralentir et vos cheveux reviendront à la normale.

N’oubliez pas de toujours utiliser des produits de soins de la peau et des cheveux biologiques lorsque vous êtes enceinte ou que vous allaitez, car les ingrédients peuvent passer dans la circulation sanguine et dans votre bébé en développement ou nouveau-né.

Prendre soin des points de suture

Si vous avez eu des points de suture périnéaux, gardez-les propres en les baignant dans de l’eau tiède salée ou ordinaire – n’utilisez pas du tout de produits pour le bain, ils peuvent provoquer une infection. Vous pouvez choisir de ne pas porter de sous-vêtements à la maison, pour réduire la gêne. De nos jours, la plupart des points de suture périnéaux sont résorbables, vous n’aurez donc pas besoin de les faire enlever.

Rapports sexuels douloureux

Les rapports sexuels après des points de suture peuvent être un peu douloureux ou inconfortables. Allez-y doucement, utilisez beaucoup de lubrifiant à base d’eau et, si vous ne voulez pas retomber enceinte, réfléchissez à vos choix en matière de contraception, c’est un mythe que l’allaitement est un moyen de contraception car vous pouvez tout à fait tomber enceinte pendant l’allaitement !

Si vous avez subi une césarienne, votre cicatrice sera gonflée, légèrement en relief et un peu plus foncée que la peau qui l’entoure. Surveillez les signes d’infection, comme une peau rouge et enflammée, et nettoyez la plaie à l’eau chaude et au savon ordinaire. Laissez-la sécher à l’air libre pour éviter toute infection.

Les troubles psychiques post-partum : baby-blues ?!

Vos émotions peuvent être fragiles dans les semaines qui suivent la naissance. Jusqu’à 80 % des nouvelles mamans se sentent pleurnichardes et irritables après l’accouchement. Et c’est compréhensible – votre corps, votre maison et votre vie ont subi des changements radicaux dans un laps de temps très rapide. Pour la plupart des femmes, ce sentiment s’atténue considérablement au bout de dix jours. Si ces sentiments persistent chez vous, consultez votre médecin dès que possible.

Vous pouvez également vous sentir écervelée et avoir des trous de mémoire, ce qui est tout à fait normal. La grossesse entraîne effectivement une légère perte de mémoire ! Il y a aussi le manque de sommeil, le fait d’être multitâche et l’agitation générale liée à l’arrivée d’un nouveau-né, autant de facteurs qui peuvent entraîner des oublis. En vous reposant davantage, vous retrouverez très vite une situation normale.